Pages blanches, taches d'encre et réflexions d'un idéaliste

__________________________________

vendredi 31 août 2007

Humeur à la volée

Je crois qu'il n'y a pas pire sensation que celle qui succède à un abus d'alcool. Le retour sur terre est, bien souvent, plus dur que de s'envoler avec la vaporeuse ivresse des spiritueux.

Aujourd'hui nous fêtions le départ en vacances d'un de mes collègues et mon propre départ, après deux mois et demi de bons et loyaux services. Evidemment, il y avait à boire, évidemment, il faut accompagner les tournées. Rhum, Rivesalte et Cidre, avec peu de nourriture et ma carrure, cela monte vite. J'étais plus gai que d'habitude au boulot. Maintenant, c'est moins enthousiaste que j'écris.
Finalement, je n'ai toujours pas ce que je veux et je n'ai pas tenu les promesses que je m'étais faites en début d'été. Elément positif cependant, je crois que pour une fois, j'ai vraiment dépensé MON argent, sans remords, en BD, en matériel, en vêtements.
Encore une fois, je dresse un bilan plus que mitigé, assez négatif, si ce n'est mon premier mois, riche en sorties et des rencontres (une) riches d'enseignements sur les arts pour le profane que je suis.

Départ et retour, rentrée en train, fin du train-train quotidien. Nouvelle page dans le livre de ma vie, sera-t-elle à nouveau blanche celle-ci ?

2 commentaires:

Leely a dit…

Bon retour à la montagne mon grand ;)
Bises

Benj a dit…

Poivrot. Ces jeunes qui picolent en vacances - ou au boulot - ça me révolte. Sans blague.






xD