Pages blanches, taches d'encre et réflexions d'un idéaliste

__________________________________

mardi 7 août 2007

Plaisir simple

Elément fixe du paysage urbain
Au rythme lent du métro, boulot, dodo,
Perdu là, dans les transports en commun
J'attends ma gare et l'arrivée à Sceaux.

Après La chaleur moite de la rame,
Le ciel gris me gratifie d'une pluie,
Je souris, celle-là j'en ai eu envie.
Elle nettoie ma tristesse d'âme.


Il en faut peu pour reprendre un peu d'espoir.
Des scénars, pour voyager, aller autre part.
Un livre de poésie, trouvé à moindre prix.
Une pause, à lire les vers dans un parc tout en vert.
La paie, plutôt bien tombée.
Finalement quelques BDs, pour bien la dépenser !

Achats du jour :
- Les plus beaux poèmes de la langue française.
- Le Scorpion 4 & 5.
- Murena 5 & 6.
- Universal war one 1 & 2.

Au passage, le my space de Constance Verlunca, chansons mélancoliques mais qui me redonnent le moral.

3 commentaires:

Leely a dit…

chapeau le troubadour poète... ;)
bise à toi

Quand est ce qu'on peut se "voir" pour faire un bilan pour le RAV?

Chronik a dit…

Ah ha ! Il n'a pu résister ! Te voila désormais plongé dans les sombres révélations de Trebaldi et des neufs familles.
Mais quand on veut faire de l'escrime artistique, pas étonnant qu'on se passionne pour cette B.D.
Le Destin pose sa marque sur chacun d'entre nous.

Leely a dit…

Dans la version RSS que j'avais lu je n'avais pas vu la mise en gras.
Chapeau l'artiste du crayon.

J'ai un dessin pour toi.
Je le poste sur RAV.
Bise