Pages blanches, taches d'encre et réflexions d'un idéaliste

__________________________________

vendredi 1 février 2008

A bas les spéculateurs !



La bourse est-elle folle ?

Après l'affaire de la Société Générale, et ses pertes records suite aux manipulations hasardeuses de l'un de ses traders, la question se pose. Elle revient dans la plupart des médias ces derniers jours.

En fait, c'est l'éternelle question de la spéculation qui revient sur le tapis. Ce débat n'est pas récent, et si vous vous intéressez un peu à l'histoire moderne (Quoi ? C'est une occupation comme une autre), vous savez, sinon je vous l'apprends, qu'au XVIème et au XVIIème s. déjà, les marchands étaient les premiers accusés en cas de disette. Tous ces « spéculateurs » étaient coupable de la hausse des prix du grain, et le peuple sans autre forme de procès dénonçait les agissements de ces traders de la Renaissance.
D'une manière plus générale, c'est l'ensemble de la finance, le monde nébuleux des flux de capitaux qui est craint, et d'autant plus actuellement. Les volumes échangés sont si importants et les théories devenues tellement complexes! Il y a probablement derrière cette peur séculaire une incompréhension. Monde effrayant des maths et de chiffres, de courbes et de tableaux, d'indices obscurs, complètement déconnecté du réel, pour nous pauvres mortels sans cervelle (ça rime, et c'est pas faux), est-il encore possible de comprendre ce qu'il s'y passe, même en étant particulièrement doué dans ce domaine ?
A observer le cas Jérôme Kerviel, il faut croire que non...

Personnellement, je ne cherche même pas (plus) à comprendre. C'est un milieu, si obscur, si plein d'argent et de requins que je ne souhaite pas savoir ce qu'il s'y passe.
Hélas, il n'y a pas forcément le choix, vu que ce système contrôle notre monde. Non, la seule économie intéressante, et celle dont les financiers sont morts et enterrés depuis plus d'un siècle. Vous remarquerez que je ne suis absolument pas objectif, mais un moyen comme un autre de se protéger de la violence du monde est peut-être de regarder dans le passé. C'est en tout cas mon choix. Le passé, pour éclairer le présent, mais aussi le passé en tant qu'écran de fumée.

2 commentaires:

Centralien :P a dit…

Pff t'es juste frustré parce que tu vas pas rouler en Aston Martin dans 5 ans et avoir des primes de 300 000 dollars. Tu veux un piston à la SoGé ? xD

Chris a dit…

ya rien de bien compliqué dans cette histoire. Notre Trader a "juste" placé 50 milliards d'euros sur des positions "non validées par sa banque" ( on peut tout perdre ou gagner le gros lot "30-40% de plus"). Une position validé par la banque rapporte en moyenne 5-10%.
Si ça marche, la banque valide cette position qui rapporte. Si c'est le contraire (et la à priori c'etait le cas) la banque est "in the shit".

Pourquoi a-t-il fait ça?
Pour l'argent? Oui et non, à ce niveau là, Ces gens n'ont pas de problèmes d'argent.
Notre cher ami a voulu etre le "meilleure trader" de cette année donc il a joué avec le feu.