Pages blanches, taches d'encre et réflexions d'un idéaliste

__________________________________

vendredi 25 juillet 2008

En lettres Capitales

La vie à Paris se résume en fait à un suite de petits bonheurs. Tel une Amélie Poulain, je m'y suis trouvé cherchant un peu de bonheur, voulant profiter de moments simples. Un coucher de soleil sur le pont des arts, marcher sous les imposantes silhouettes de bâtiments dédiés à des souverains depuis longtemps disparus, concerts, jazz, enthousiaste comme jamais, la Capitale se sillonne à pied, en RER ou en métro. Le vélib ? A oublier pour profiter du paysage, je préfère de loin mes pattes et quelques courbatures au pire.

Mais Paris, c'est surtout une ville cosmopolite, un lieu de rencontre, le centre névralgique du Pays, un centre du monde, un lieu pour être heureux, tout simplement : main dans la main, sous une tour Eiffel habillée de bleu et scintillant sous un ciel de minuit...

A Paris, ville socialiste, la vie se voit en rose, mais pas pour des raisons politiques !

1 commentaire:

Béren a dit…

yeaah =)