Pages blanches, taches d'encre et réflexions d'un idéaliste

__________________________________

lundi 20 juillet 2009

Un été à bouger, tome 1, la France


Après deux mois overbooké, je reviens ici pour faire un petit bilan écrit des dernières actualités.

Après être sorti d'une intensive période de révisions et d'examen, j'ai rejoins, du 17 au 21 juin la cité phocéenne, l'ensoleillée Marseille et ses plages. Sur celles du Prado, se tenaient les manifestations pour l'évènement Jours de Sports qui vise à initier pendant 5 jours, gratuitement, le public à des activités diverses.
L'association marseillaise PK13, avec la team d'acrobaties Urban Style XIII et le concours de l'AGP et de notre structure de démonstration a fait découvrir le parkour au jeune public marseillais.
Durant 5 jours, nous avons encadré, fait franchir, grimper, sauter et tenir en équilibre plus d'un millier d'enfants.
C'était éreintant, mais Ô combien gratifiant : le sourire d'un enfant qui se lâche et se fait plaisir n'a pas de prix.
Je n'avais encore jamais bougé avec les gars de Marseille, et ça a été l'occasion de faire de nouvelles -et toujours géniales- rencontres. J'ai hâte de trouver un prétexte pour y retourner et bouger sans avoir à gérer des initiations.

De retour sur Grenoble, j'ai pu bouger un peu avec Thomas, de passage en coup de vent et qui va probablement quitter Grenoble définitivement sous peu. C'est toujours un plaisir de tracer avec lui pour plusieurs raisons. D'abord, il a une aisance et une technique que j'envie, mais surtout je lui dois beaucoup. Il a été mon principal compagnon d'entrainement cet hiver, m'a coaché pour reprendre les bases du saut de chat et ses conseils avisés m'ont beaucoup aidés. Pour faire simple : c'est un pote !

De fait, depuis novembre, je reprends les bases, cherchant une vraie maîtrise que je n'avais pas avant. Saut de chat, saut de bras, saut de précision... Toutes ces techniques que je connaissais n'étaient pas pour autant contrôlées. Un lent mais nécessaire travail m'a permis de gagner une aisance et une technique que je n'avais pas auparavant.
Afin de partir sur de bonnes bases, voici une courte vidéo de l'un de mes derniers entraînements. On y voit l'esprit qui a guidé mon "parkour" ces quelques mois : recherche de maîtrise sur des techniques simples, recherche de fluidité dans les enchaînements.


D'ici une semaine, je m'envole vers d'autres cieux et d'autres terres, celles d'Uppsala, en Suède, et je vais me joindre pendant un an aux membres de l'association Uppsala Parkour. De quoi continuer à progresser et surtout échanger ! D'ici à mon retour en France, je vais axer mon travail sur du renforcement et de la musculation, tout en continuant cette recherche d'une légèreté de mouvement. Pour le renforcement des chevilles que j'ai fragiles, je compte bien travailler en slackline (funambulisme sur une sangle tendue) discipline qui fait énormément travailler, et renforce les jambes. Vive la proprioception

Prochain épisode, Sweden !

1 commentaire:

Aurélie a dit…

Salut, tu manques d'un peu de bronzage... et je crains que ce soit pas maintenant que tu le fasses :p

Je te fais passer la chaîne de l'amouuuuuuur, créée par l'excellentissime Zel. :)
J'ai hâte de voir des petits coeurs partout !!! :)
Bisou!